Souhait sincère pour 2022:

Formule « provocatrice » ? Elle l’est.

Elle est aussi spontanée que provoquante. Tant pis pour les esprits chagrins!

A force de constater que, chaque année, les « bons vœux » peinent à faire de l’effet, nous nous sommes demandés, « à quoi bon persévérer dans ce vain rituel ? ». Au fil du temps, la formule s’est vidée de son sens et n’est plus qu’une simple formule « d’impolitesse » rabâchée pour faire « comme tout le monde » et ne pas se faire « mal voir ». Et puis d’abord, « on l’a toujours fait ».

Un chef-d’œuvre d’hypocrisie qui connait son heure de gloire avec les réseaux sociaux. En un clic, nous bénissons 500, 1000 et bien plus encore d’amis plus ou moins de pacotilles « urbi et orbi« . Nous en arrivons pour nos parents et amis – les vrais et les espérés vrais – à servir la même « soupe populaire », inodore, incolore et sans saveur. Sans effort de notre part!

Et pourtant, autour de nous, « des êtres » semblent s’en sortir mieux que d’autres et se disent « heureux ». Notre patenôtre votive serait-elle, à contrario, miraculeuse pour certains ? Nenni !

Ces « gens heureux » ont un secret au vu et au su de tous.

Quel est donc ce fossé qui sépare les uns des autres ?

La santé ? Certes son impact est essentiel dans notre quotidien. Mais alors, pourquoi donc, des malades – et nous en connaissons de très affectés – sont plus heureux que des êtres en bonne santé physique et intellectuelle ? Le bonheur ne serait donc pas le corollaire de la santé ?

Après avoir observé les personnes autour de nous, force nous est de constater que le bonheur a des « sources » qui sont « la prédisposition mentale » et « la volonté ». Alors, nous direz-vous, à quoi bon, si nous ne sommes pas nés avec une « cuillère en argent » dans notre psyché ?  Soit.

Mais reste « la volonté ».

« Aide toi et le ciel t’aidera ! » proclame la vox populi tournée vers des cieux incertains.

Il ne nous reste qu’une orientation : plonger en nous pour y découvrir « l’univers et les dieux ». L’appréhension, les peurs vaincues, il s’en faudra de très peu que le bonheur ne coule. Nous apprendrons à affronter notre univers intime et les dieux, les démons qui nous habitent et nous en ferons des alliées, des forces, des amis !

Nous seuls pouvons accomplir cette intrusion libératrice, mais c’est avec les autres que nous étaierons les galeries de notre exploration en partageons nos efforts.

En rayonnant !

Notre bonheur 2022 et au delà, est entre nos mains.

Donc « démerdez-vous », « démerdons-nous » …

 » Le temps s’en va, le temps s’en va, madame.

Las! Le temps, non, mais nous nous en allons…! »

Etienne et Béatrice Lallement – Saint Joseph La Martinique – le 27 décembre 2021

  • *Pierre de Ronsard – Sonnet à Marie –
  • Musique: Provided to YouTube by The state51 Conspiracy –  7 Chakras (Kundalini) · Coffret Bien-être Enyalie · Musique Libre de Droit

4 réflexions sur “Souhait sincère pour 2022:

  1. Merci pour cet article qui m’a beaucoup touchée ! Et de tout mon coeur je vous souhaite une magnifique année, pleine de partages et de sourire, et surtout qu’elle vous garde en bonne santé. Des bisous de Suisse. Claire.

  2. Très chers Béa, Etienne,
    Merci « d’écrire » tout haut ce que beaucoup pense tout bas sans jamais se l’avouer ou le formuler.
    Je vous souhaite pour 2022 de vous démerder du mieux possible et en parfaite santé.
    Je vous embrasse XXX très fraternellemen
    Jacques

  3. Bonsoir Béa et Etienne
    Du haut niveau et du parler-vrai !
    Un grand merci pour votre envoi , et néanmoins une entorse à votre consigne en vous souhaitant la meilleure santé possible 🙂
    Des bises randonneuses et fraternelles
    Maryvonne et Jacques

  4. Pingback: Que les gens heureux se lèvent et proclament leur bonheur à la face du monde! | Voyage en Orient

Répondre à Azéma Jacques Annuler la réponse.