Education en Inde : peut mieux faire…

Un peu long, mais mérite d’être lu dans son intégralité. Que les cassandres de l’éducation française pleurent moins et que chacun se souvienne des sages paroles de Michelet: « Quelle est la première partie de là politique ? L’éducation. La seconde ? L’éducation. Et la troisième ? L’éducation.

ACTU INDE

L'Inde consacre bien moins de fonds pour l’éducation que les autres pays de l’OCDE - environ 3,7-3,8% du PIB national L’Inde consacre bien moins de fonds pour l’éducation que les autres pays de l’OCDE – environ 3,7-3,8% du PIB national

Le nombre d’enfants en Inde ayant besoin d’être scolarisés dans le primaire ou le secondaire est à lui-seul plus important que l’ensemble de la population de l’Union européenne. Mais parmi les nombreux défis auxquels le pays doit faire face, l’éducation est l’un des plus difficiles. Y compris dans l’enseignement supérieur.

En juillet 2014, alors que débute l’année scolaire pour les étudiants indiens, quelques instituts réputés de New Delhi ont défini leur note de passage à 100%. C’est-à-dire qu’ils n’acceptent pas les élèves n’ayant pas eu les notes maximales au baccalauréat. Ils ont ainsi laissé de côté des centaines d’élèves ayant eu des notes avoisinant 100% – un excellent résultat partout ailleurs dans le monde – les obligeant à chercher désespérément d’autres options pour être admis dans une école décente…

Voir l’article original 1 882 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s