Mélodies Funèbres

à Lucien et quelques autres…à tous!

Les morts se succèdent, chacune d’elles à nulle autre pareille. Notre vie est un puzzle aux multiples et différentes facettes. Chaque « Être » est une pièce de forme unique. Chaque pièce qui disparait fait trembler l’édifice. Chaque disparition semble condamner l’œuvre de notre vie, ce que nous avons mis des années à construire…à rêver.

Et pourtant, chaque femme, chaque homme du plus proche au plus lointain a pris le temps de nous imprégner de ce qu’il était. Il était, pour beaucoup, ce que nous sommes. Nous sommes, pour beaucoup, ce qu’il était. Les balbutiements de l’éternité sont de notre temps, de notre espace de vie. Je suis toi, tu es moi. Nous sommes ceux qui sommes.

« Je suis celui qui suis. »

La vie est combustion. La vie est fusion. La mort délivre l’or de sa gangue.

Etienne Lallement – 2 juillet 2020 – Anse Kato – La Martinique

Laisser un commentaire