Inde : Les villes, moteur du développement

Un regard éclairé sur l’Inde d’aujourd’hui

ACTU INDE

Sur le toit d’un immeuble délabré de Connaught Place, à New Delhi, dans un nuage de pollution, les bruits de klaxons retentissent alors que les pigeons volent, indifférents au vacarme. Vikash, un architecte indien contemple la ville : « Saviez-vous que la capitale indienne, Delhi, était autrefois une jungle ? Il y a 400 ans, les tigres s’y promenaient ; la faune et la flore y étaient riches et denses. Aujourd’hui, la ville est comme le moteur d’une voiture malade qui enfume tout sur son passage. La population est plus nombreuse et tout est à faire, à construire et à reconstruire, à planifier et à entreprendre, la ville est un chantier permanent… »

Dans près d’une décennie, 35% de la population indienne sera urbaine. Une évolution inévitable qui se traduit par un exode rural de masse vers les villes, toujours plus saturées. Le gouvernement indien estime que la population urbaine…

Voir l’article original 2 593 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s