nous avons nourri les oiseaux…

« nous avons nourri les oiseaux » ou comment sauvegarder ses traditions malgré tout.

Nous avons remarqué dès notre installation dans l’immeuble que chaque matin des motifs ornaient les seuils des appartements occupés par des familles indiennes. Ces dessins  sont faits d’une poudre blanche très volatile. Le passage et les courants d’air mettent moins d’une journée pour effacer ces œuvres éphémères.

Notre amie Sahana nous a dévoilé la clé du mystère. L’habitat en appartement est une notion récente dans la vie des Indiens. Ce dessin

nous avons nourri les oiseaux

nous avons nourri les oiseaux

est un message qui signifie : « nous avons nourri les oiseaux ». Mais encore. La coutume veut que la famille, dès le matin, partage le petit-déjeuner, puis madame fait son ménage et le termine en jetant sur le seuil de la demeure les miettes du premier repas de la journée. A ce moment, les oiseaux se précipitent pour la becquée. C’est le signal que désormais la maison est en ordre et que ses occupants peuvent accueillir les visiteurs.

Les longs couloirs de nos immeubles n’accueillent pas les oiseaux et il serait mal-venu de jeter les restes du repas dans le passage. Alors pour perpétrer la tradition et signaler aux visiteurs potentiels qu’ils peuvent être accueillis, la maîtresse de maison, au gré de son inspiration, dessine chaque matin avec de la farine ce « mandala » du bon accueil.

Une réflexion sur “nous avons nourri les oiseaux…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s